Fondations profondes et superficielles


Les fondations correspondent à l'ensemble des ouvrages enterrés qui assurent la stabilité de l'ouvrage en répartissant les charges dans le sol. Elles limitent les phénomènes de tassement et de glissement.


On distingue:
 deux types de fondations : profondes et superficielles 



- Les fondations profondes: qui cherchent à atteindre la roche dure quand elle se situe en profondeur (type pieux),
 Exemple de fondation profonde.

- Les fondations superficielles: qui répartissent la charge latéralement sur le sol (type semelles ou radiers*). Ce sont les fondations les plus courantes. Généralement, ces fondations sont effectuées à moins de 1 m de profondeur.
Les calculs des fondations font appels à des DTU Document Technique Unifié spécifiques

Exemple de fondation superficielles.

 * Radier :
Le radier est une semelle générale étendue à toute la surface du bâtiment en contact avec le sol.


Radier général.

Une erreur est survenue dans ce gadget